Présentation

Plateforme d'action collective citoyenne

Née du constat fait par nos clients

Le coût

Agir en justice coûte cher, l’aide juridictionnelle est réservée à une petite tranche de la population

L'union fait la force

Agir en justice seul fait peur, l’hésitation laisse place à l’inaction

D’abord la réponse à une demande

Les prestations juridiques n’ont pas échappé à l’influence croissante des technologies. Cela a permis à un plus large publique d’accéder à des services juridiques .

Mais, il demeure que les grandes causes ne peuvent être servies de la même manière.

Alors, nous avons pensé à une autre manière d’exercer notre métier d’avocat : fournir des prestations juridiques d’excellence  (plusieurs avocats impliqués

sur la cause selon leur domaine d’expertise, experts techniques, etc.) à un prix accessible à tout citoyen, quels que soient ses revenus et sans avoir à faire de demande administratives longues et incertaines.

En effet, trop souvent l’on observe que le citoyen lambda, qui s’oppose à la décision ou l’action d’une entreprise ou de l’Etat ou de ses émanations, dispose de bien peu de moyens par rapport aux conseils de ses adversaires. Leurs moyens souvent colossaux leurs permettent d’user de la stratégie du rouleau compresseur.

Aujourd’hui, notre solution permet de rééquilibrer le rapport de force dans ces combats à la David contre Goliath.

Les avantages avec la plateforme AgirEnsemble

Cette solution s’est imposée pour régler toutes ces difficultés en une seule fois en regroupant les justiciables et en mutualisant les coûts de leur défense. Le procédé est gagnant sur toute la ligne :

Qui sommes-nous ?

Séverine MANNA est Avocat au Barreau de Paris depuis 2001. Après 10 ans en cabinet anglo-saxon, elle a fondé sa propre structure pour exercer en droit des affaires. C’est dans le secteur du droit de l’énergie qu’elle est devenue une adepte du combat déséquilibré.

Mais, c’est à partir du confinement qu’elle a vu la nécessité de s’unir pour faire avancer les choses, tant du côté du justiciable que du côté des avocats, et pour préserver nos libertés essentielles.

D’autres avocats se joignent à la plateforme en fonction de la nature des actions lancées avec pour point commun d’être des professionnels aguerris et ayant à cœur de défendre des grandes causes.

Pourquoi aujourd’hui ?

C’est l’avalanche de mesures liberticides qui a déclenché la création de la Plateforme AgirEnsemble.

En effet, ce qui fait que nous sommes dans un Etat de droit, c’est que des règles ont été définies en temps de paix pour s’appliquer en temps de guerre ou de pandémie. Si cela n’est pas le cas, nous ne sommes plus en Etat de droit.

Depuis mai 2020, l’Ordre des Avocats du Barreau de Paris  s’est donné la 

mission de surveiller les atteintes aux libertés publiques résultant des mesures prises durant la crise du covid-19 dans le cadre du réseau Sentinelles de la liberté.

La Plateforme AgirEnsemble s’inscrit dans le droit chemin de cette initiative en proposant aux citoyens de se regrouper pour défendre ensemble leurs droits et leurs libertés devant les juridictions compétentes dans le cadre d’une action collective, conjointe et mutualisée.

Qu’est-ce qu’une action collective, conjointe et mutualisée ?

Il ne s’agit pas d’une class action à l’américaine ou à la française dont le champ d’application est extrêmement réduit.

C’est en réalité le regroupement de plusieurs justiciables qui décident de lancer conjointement une action en justice (devant les tribunaux administratifs ou judiciaires françaises ou communautaires) et de répartir entre eux le coût par mutualisation.

Ainsi, une action en justice couterait par exemple 10.000,00 euros. Elle serait portée par un citoyen qui se verrait exposé seul contre tous et qui 

devrait supporter en intégralité les frais de cette action sur ses deniers.

En recourant à l’action conjointe mutualisée, il faut regrouper 10 personnes qui acceptent de payer 1.000 euros  ou 100 personnes payant 100 euros ou 1000 personnes payant 10 euros.

C’est donc une nouvelle façon d’appréhender l’action juridique, une autre façon d’appréhender l’action juridique en rendant sa place à l’avocat que les nouvelles technologies tendaient à robotiser.

Pour commencer, nous proposons des actions en lien avec les mesures liberticides de cette période troublée. La plateforme AgirEnsemble évoluera ensuite en fonction des besoins et de l’actualité.